Notre Histoire

cdec_shield&sky
La Fraternelle : Assurances et Placement Réservé qu’aux membres et leur famille
4 ième Degré
Assemblée Rév. Élie Dufresne Première Assenblée de 4ème Degré de l’Estrie
 1900 Le Conseil 530, Premier Conseil de L'Estrie
1900
Le Conseil 530,
Premier Conseil de L’Estrie

 

 

 

 

 

 

 

Notre Fondateur L'abbé Michael J. McGivney 12 aout 1852 - 14 aout 1890
Notre Fondateur
L’abbé Michael J. McGivney
12 aout 1852 – 14 aout 1890

 

L’abbé Michael J. McGivney, né à Waterberry,  a étudié au collège de St.Hyacinthe pour poursuivre ses études aux Séminaire de Notre-Dame des Anges puis au Collège Sainte-Marie.

De retour aux États Unis, sur l’invitation de l’évêque de Hartford, il entre au séminaire St. Mary à Baltimore. Le 22 décembre 1877 il est ordonné prêtre à la cathédrale de l’Assomption de Baltimore, par l’archevêque Mgr. James Gibbons. Le jour de Noel 1877 il commence son ministère comme vicaire à l’église St. Mary de New Haven.

En 1881, avec un groupe de catholique, il commence à explorer la possibilité de fonder une société de bienfaisance, catholique et fraternelle. Il fait part de son concept à  Mgr. Lawrence McMahon, évêque de Hartford puis se rend à Boston et Brooklyn pour recueillir de l’information sui  pourrait aider le groupe de laics catholiques à s’organiser en société de secours mutuel.

Voyant la possibilité de lier le catholicisme à l’américanisme, à travers de la foi, l’abbé McGivney suggère d’abord le nom ”Fils de Colomb” mais à la suggestion de ses collaborateurs, l’appellation ” Chevaliers de Colomb fut adopté et le 29 mars 1882 la législature du Connecticut octroie une charte aux Chevaliers de Colomb établissant ainsi formellement qu’il s’agit d’une corporation légale.

  Les principaux objectifs de l’Ordre sont: procure une aide financière à ses membres, à leurs familles et ayant droit; procure secours et assistance à ses membres malades, invalides et nécessiteux, de même qu’à leurs familles; encourager parmis ses membres et leurs famille, des relations sociales et intellectuelles; promouvoir et diriger des oeuvres éducatives, charitables et sociales; procurer des secours en cas de guerre et de désastre civils.

Extrait de  ” Les Chevaliers de Colomb du Québec  ” (Le Fondateur)

Pour lire le texte complet cliquez     ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez nous à aider les personnes dans le besoins